Chromatothérapie Suisse ®

- Nous remercions vivement la Direction du MEDNAT de Lausanne pour son invitation à l'Espace Santé, les médecins du HUG et CHUV, ainsi que les très nombreux visiteurs ---------- Module 5 le 17 septembre 2016 à Lausanne ---------- Module 6 le 12 novembre 2016 à Lausanne ---------- Module 7 le 10 décembre 2016 à Lausanne ---------- Prochains Modules 1 : le 26 novembre 2016, 11 février et 25 novembre 2017 ---------- Le 03 décembre 2016, Conférence et Concert de soutien de l'ACS avec le parrainage de l'actrice Véronique JANNOT et l'aimable collaboration du Dr Georges SPIDO.

ChromatothérapieBienvenue sur le site officiel de l’Association de Chromatothérapie Suisse (A.C.S.).                           École indépendante, agréée n°2316 par la Fondation ASCA.                                                                       La Chromatothérapie est une technique scientifique issue de l’acupuncture, qui reprend les paramètres de la tradition chinoise : « Ce qui est vieux ne s’arrête pas et devient du neuf »      Hiang Sieou III° siècle.                                                                                                                                                              Initiée depuis plusieurs décennies par les recherches de médecins – acupuncteurs : Dr Maurice MUSSAT, Dr Georges GUERIN, Dr Christian AGRAPART, Dr Georges SPIDO, Dr Georges CORMONT, Dr Ralph LERNER, Dr Jacques SENIOR, Dr Annette LEROY. Cette médecine énergétique permet d’utiliser de façon rationnelle des rayonnements colorés spécifiques compris comme des unités de mesure énergétique.

chromatothérapie

 Chaque couleur utilisée possède un rayonnement électromagnétique spécifique, contenant un quantum photonique qui la distingue d’une autre. Nos yeux perçoivent les longueurs d’ondes comprises entre 380 et 780 nm. Chaque rayonnement coloré déterminé en laboratoire, provoque de façon constante sur un organisme vivant (homme, animal, ou plante) un  effet biologique et psychique. La lumière colorée de faible intensité, à la différence de certaines photothérapies, favorise par une stimulation physiologique les réponses spontanées de l’organisme. Cette thérapie vise à traiter l’origine de la pathologie et non ses conséquences. La lumière qui est à l’origine de toute vie, à disposition de tous, explique pourquoi cette « médecine futuriste » est aussi efficace.

Sur le plan scientifique et en mécanique quantique, le rayonnement électromagnétique de la couleur correspond à une fréquence d’onde (ν), celle-ci sera proportionnelle à l’énergie du photon (E) par la constante de Planck (h), soit E = h.νchromatothérapie

Chaque couleur possède une énergie électro-magnétique distincte.

Ainsi, les organismes vivants vont décrypter et comprendre le rayonnement coloré (dans des conditions déterminées et certainement pas dans des baignoires colorisées ou autres gadgets) comme étant une information climatique : CHAUDSECFROIDHUMIDE ou VENT.

L’utilisation de la Chromatothérapie par des médecins et des thérapeutes confirme chaque jour davantage la valeur des découvertes de cette méthode. Les conséquences thérapeutiques sont considérables. La Chromatothérapie se distingue des méthodes de couleurs-thérapies artistiques trop approximatives, intuitives et empiriques. Cette technique est basé sur les lois fondamentales de la diffraction de la lumière (Newton) et issue des théories énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Cette approche permet d’utiliser rationnellement des connaissances millénaires.

La Chromatothérapie est une médecine énergétique occidentale, reproductible et scientifiquement fondée, aussi efficace et issue de l’Acupuncture chinoise.

En Inde, Chine, Japon…la médecine dite énergétique n’est pas une énigme ésotérique car elle est pratiquée depuis des millénaires. Le langage énergétique et symbolique des idéogrammes chinois (trigrammes), au travers de la Tradition reflète un langage fondamentalement universel. Par complémentarité, la médecine cartésienne occidentale a été intégrée aux médecines traditionnelles de ces pays orientaux, améliorant ainsi l’efficacité des soins apportés. En Occident, beaucoup de « matérialistes dits scientifiques » conditionnés par l’enseignement, entretiennent une sceptique ironie, dotés de vues et prérogatives obscurantistes niant l’énergie humaine. La physique quantique nous explique que tout substrat matériel est le creuset d’une énergie. Ne sommes nous pas vivants grâce à l’énergie solaire ?

La Chromatothérapie renoue avec la tradition de la médecine énergétique occidentale, connue dans l’Antiquité sous Hippocrate, elle complète l’indispensable médecine moderne ; l’être humain n’étant pas seulement un conglomérat de tuyauteries (système veineux, artériel, lymphatique, nerveux…).

L’utilisation des couleurs est déterminée en fonction du terrain énergétique et de la/des pathologie(s) du patient. Cette thérapie comme toute médecine, nécessite en parallèle un diagnostic indispensable et complémentaire faite par un médecin. Un diagnostic effectué sur trois plans : anatomique, énergétique, psychique, permettra une meilleure compréhension de la pathologie unique du patient. La Chromatothérapie apporte une autre vision et décryptage de la maladie, des défenses du corps, donc des traitements appropriés.

La stimulation physiologique,  permet de ne pas lutter contre les défenses de l’organisme mais de les utiliser. Pour exemple un choc, un trauma correspond à une énergie froide qui va déclencher une inflammation (chaleur) et un œdème (humidité). Pour soigner le symptôme premier, vous utiliserez de la glace qui sera naturellement perçue par la peau comme du froid. (« Le froid soigne le froid » Hippocrate). En effet, l’inflammation ou l’œdème ne sont pas les symptômes premiers mais la réaction énergétique secondaire ou défense du corps, conséquence du trauma. L’origine de l’accident est bien le froid qui a pénétré l’organisme lors du choc (Expressions : son regard m’a refroidi, refroidir quelqu’un, prendre froid…). Avec une longueur d’onde colorée spécifique, le corps dans sa globalité (peau, yeux…) comprendra l’information lumineuse comme du froid, remplaçant ainsi la glace.
La lumière  colorée de faible intensité (à la différence de la luminothérapie développée en occident dans les années 1930) favorise les réponses énergétiques spontanées de l’organisme.

La Chromatothérapie utilise une source de lumière blanche et des filtres interférentiels nomenclaturés qui permettent le traitement. Le temps d’irradiation ou temps d’exposition mesuré est déterminant. Un inversion chronométrique entraîne une compréhension et des résultats opposés dans l’organisme.

Cette médecine énergétique s’utilise sous deux formes :
- La Chromatothérapie lumineuse
- La Chromatothérapie moléculaire

Éventuellement, suivez une formation sur deux années en Suisse au sein de l’Association de Chromatothérapie Suisse ® (A.C.S.)

Chromatothérapie